5 incontournables pour augmenter son taux de conversion

Comment augmenter son taux de conversion ? Si on cherchait à comptabiliser le nombre de requêtes sur ce sujet, nous comprendrions que cette quête est devenue obsessionnelle. Côté résultats pourtant, le taux de conversion n’a jamais réellement explosé. Il est sans doute temps de voir le taux le plus célèbre de la planète e-commerce autrement en commençant par parler de taux de conversion au pluriel.

Nos 5 incontournables devraient pouvoir vous aider ! 

 

1. Mieux comprendre l’intention d’achat de l’internaute

 

C’est le nerf de la guerre quand on veut s’attaquer à la conversion. N’oublions pas que le chemin peut-être long, surtout si on imagine pouvoir fonctionner en “one shot” systématiquement. 

 

Certains visiteurs peuvent bien entendu passer à l’achat dès leur première visite si toutes les planètes s’alignent. C’est toutefois rarement le cas : le taux de conversion moyen dépasse rarement les 3%. 

 

Il est tout de même possible de faire mieux si on décide de s’attaquer à l’augmentation du taux de conversion par segment. Autrement dit, il est bien plus efficace de s’intéresser à l’évolution d’un taux sur un segment “internautes comparateurs” que sur l’ensemble de vos audiences. 

 

Il va donc falloir commencer par analyser l’intention des visiteurs de votre site. Sources d’acquisition, contexte de navigation, produits consultés, comportement sur les différentes pages, etc. : ces éléments sont indispensables pour savoir sur quel segment de visiteurs les efforts doivent être menés en priorité. 

 

2. Optez pour un retargeting orienté vers l’intention du visiteur

 

Et si la clé de la conversion se trouvait dans le retargeting ? Le retargeting oui, mais pas n’importe lequel. Il ne s’agit pas de vouloir afficher à n’importe quel internaute passé sur votre site les différents produits que ce dernier aurait consulté. 

 

Tout d’abord, cette stratégie de masse coûte aujourd’hui bien trop chère au regard de son impact sur le taux de conversion. Ensuite, elle ne permet pas de cibler les “bons” internautes, c'est-à-dire ceux dont l’intention d’achat est clairement identifiée. 

 

Il va donc falloir dans un premier temps comprendre l’intention d’achat de l’internaute afin d’adapter au mieux sa stratégie remarketing pour augmenter son taux de conversion

 

Dans les faits, vous allez devoir, dans un premier temps, analyser le contexte de navigation de vos visiteurs mais aussi le type de produits consultés pour affiner votre stratégie en fonction. 

 

Aller plus loin > Remarketing : allier engagement visiteur et stratégie produit 

 

3. Adaptez vos messages 

 

Une fois que vous aurez décelé le profil des visiteurs de votre site, à travers l’analyse de leur comportement de navigation et du type de produits consultés, l’idée est d’adapter vos messages à chaque étape du parcours de l’internaute. 

 

En effet, la coordination des messages, du site aux campagnes de retargeting, impacte de façon incontournable la conversion. Si vous êtes capable de démontrer à vos visiteurs que vous avez compris ce qu’il cherchait ou dans quel état d’esprit ils se trouvent, vous pouvez travailler sur des contenus adaptés en fonction de ces éléments. 

 

4. Prenez en considération le poids du mobile versus desktop sur la conversion

 

En moyenne, un taux de conversion sur mobile est deux fois moins élevé que sur desktop. Rien n’est toutefois immuable. Si de nombreux freins existent encore du côté des mobinautes pour passer à l’achat, les mêmes actions évoquées plus haut peuvent être menées pour optimiser les parcours et agir sur la conversion. 

 

En segmentant votre trafic, vous pouvez commencer par travailler sur des micro-conversions. On pense par exemple ici à l’ensemble des éléments pouvant impacter la conversion des comparateurs, un profil assez sensible aux informations clés qui pourrait le faire basculer de la phase de considération à l’achat. 

 

Aller plus loin > Comment j’ai réussi à améliorer mon taux de conversion sur mobile

 

5. Personnalisez, personnalisez, personnalisez ! 

 

Les chantiers de personnalisation occupent de nombreux esprits depuis maintenant quelques années. Pourtant, leur mise en place est encore compliquée car ils nécessitent de nombreuses ressources. 

 

Il est vrai que les solutions disponibles aujourd’hui sur le marché peuvent ressembler à de vraies usines à gaz, ce qui a tendance, à juste titre, à décourager les équipes.

 

Cependant, il est possible de mener des actions gagnantes sans pour autant exploiter trop de ressources. On pense par exemple aux leviers d’optimisation déployables sur les paniers abandonnés, aux messages évoluant en fonction du nombre de visites de l’internaute ou encore de promotions ciblées en fonction du visiteur. 

 

Aller plus loin > Personnalisation : comment faire simple et efficace ?